Печать
Категория: La France Orthodoxe
Просмотров: 672

La pêche miraculeuse – Luc V, 1-11

 

En commençant toute nouvelle activité, les chrétiens orthodoxes invoquent la bénédiction et l’aide de Dieu. L’évangile de ce jour nous montre combien cette aide et cette bénédiction nous sont indispensables.

Un jour, le Seigneur Jésus-Christ parlait avec le peuple sur le bord du lac de Galilée, profond et impétueux, et qui de ce fait est parfois appelé mer de Galilée. Ayant achevé de parler avec le peuple, Il s’adresse à l’apôtre Pierre et dit : « Avance en pleine eau et jetez vos filets ». L’apôtre Pierre et son frère André étaient des pécheurs professionnels et, entendant cette demande, Pierre répondit : « Maître, nous avons travaillé toute la nuit et n’avons rien pris ». Chacun sait que l’on attrape bien plus facilement des poissons la nuit que le jour, car de nuit ils ne voient pas les filets qui servent à les attraper. Pierre voulait ce disant non seulement rappeler la pêche infructueuse de cette nuit, mais encore qu’il ne fallait pas s’attendre au moindre résultat de jour. Cependant, par obéissance, il ajouta : « Mais sur ta parole, je jetterai le filet ».

Et lorsque le filet fut jeté, il s’avéra qu’ils avaient attrapé une grande quantité de poissons ; tant même que le filet menaçait de rompre, de sorte que Pierre et André furent obligés d’appeler leurs amis Jacques et Jean qui étaient sur une autre barque. Les deux barques furent à un tel point remplies qu’elles enfonçaient dans l’eau. Et là, Pierre tomba à genoux et dit au Christ : « Retire-toi de moi, Seigneur, parce que je suis un homme pécheur » car, comme le dit l’évangéliste Luc « l’épouvante l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la pêche qu’ils avaient faite ».

L’apôtre Pierre, pêcheur expérimenté, savait mieux que quiconque, que dans l’ordre normal des choses il n’était pas possible d’attraper une telle quantité de poissons, et pour lui il était évident qu’il s’agissait d’un miracle extraordinaire. Et, humblement, se considérant indigne d’être à côté de Celui qui est l’auteur d’un pareil prodige, il Le supplie : « Retire-toi de moi, Seigneur, parce que je suis un homme pécheur ». Ces professionnels, ces spécialistes dans leur domaine ont travaillé toute la nuit sans rien obtenir et sur une seule parole du Seigneur, il s’est passé une chose inexplicable par la raison humaine.

Pour conforter Ses disciples que de lourdes épreuves et des grands malheurs attendaient, le Seigneur a voulu leur montrer, sur l’exemple de ce miracle, combien inutiles et vains seront tous leurs efforts s’ils n’ont pas Sa bénédiction, et combien ils seront fructueux s’ils sont faits avec Sa bénédiction et Son aide toute-puissante.

Mais cet évangile est également réconfortant pour notre faiblesse. Si tu fais des efforts sans voir de résultats, ne sois pas désespéré, mais souviens-toi que le Seigneur fait en sorte que tu ne mettes pas ta confiance en toi-même et en tes propres forces, tes capacités ou ton savoir, mais que tu prennes conscience de ta totale impuissance sans l’aide de Dieu, c’est-à-dire que tu comprennes ce que le Seigneur a dit aux apôtres lors de la Sainte Cène : « Sans Moi, vous ne pouvez rien faire ».

Voilà pourquoi la bénédiction et l’aide de Dieu sont si importantes. C’est pourquoi, chaque fois que tu constates le peu de résultats, voire l’échec de tes efforts, ne perd pas courage, mais invoque l’aide de Dieu. Tes efforts peuvent être longs et infructueux, mais ne les relâche pas et ne cesse pas d’invoquer l’aide de Dieu. Il suffit d’une Parole du Seigneur, et tout se fera selon Sa Parole, et tu seras même étonné de voir combien tes efforts porteront de fruits. Il suffit seulement d’attirer la grâce divine et ceci n’est possible que par une foi humble et une pleine conscience de son indignité. Tant que l’homme se fait une haute idée de soi, tant qu’il fait porter la cause de ses échecs sur les autres ou sur toute autre chose et non sur lui-même – jamais il ne pourra bénéficier de l’aide de Dieu.

Confie donc ta vie à la Providence divine et prie afin que le Seigneur Lui-même te bénisse et t’aide dans tes efforts et dans tes œuvres. Et Celui qui a dit dans le psaume 90 : « Il m’invoquera et je l’exaucerai », t’exaucera également et il te sera donné selon ta foi et ta prière. Amen.

Saint Métropolite PHILARÈTE