Печать
Категория: La France Orthodoxe
Просмотров: 836

1-er Dimanche après Pentecôte – Tous les saints

L’Église orthodoxe célèbre en ce jour tous les saints de Dieu et c'est ainsi que l'on appelle ce premier dimanche après la Pentecôte – Dimanche de tous les saints. Se dresse devant nous une masse innombrable de serviteurs du Christ qui ont reçu Sa parole non comme si elle avait été écrite quelque part à l'attention de on ne sait qui, mais comme adressée directement à chacun d'eux, ils l'ont reçue, en ont fait le guide de toute leur vie et ont accompli les commandements du Christ. Ils sont aujourd'hui glorifiés et brillent dans la gloire du Royaume des Cieux.

Leur vie et leurs exploits sont évidemment pour nous un enseignement. Nous devons prendre exemple sur eux. Mais quels exemples nous donne aujourd'hui le monde ! Voyons-nous beaucoup de bons exemples de vie chrétienne ? Lorsque nous voyons tout ce qui se passe autour de nous, toutes ces abominations dont, selon le mot de l'apôtre « il est honteux même de parler » /Eph. V, 12/. Lorsque toutes ces abominations se commettent en toute impunité, de façon effrontée, provocante, et qu'elles sont officiellement reconnues comme quelque chose de juste, de légitime et presque de saint, on en vient à penser que celui qui a une orientation de vie réellement orthodoxe, noyé dans cette multitude terrestre, il est réduit à vivre comme dans un désert. Personne ne vit comme lui. Observez autour de vous, regardez la littérature – de quoi vivent les gens ? Pensent-ils à ce qui les attend ? Pensent-ils que le Christ nous a donné Ses commandements, non pour que nous les ignorions, mais pour que nous essayions de vivre selon l'enseignement de l’Église.

C'est ce que firent les saints et c'est pour cette raison qu'ils furent glorifiés. Et qu'en est-il de nos contemporains ? Rappelons ce passage de l'Apocalypse : « Je connais tes œuvres ; je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! » /Ap. III, 15/. Sans même vouloir être bouillant, si du moins nous pouvions suivre ce que notre âme nous dit de faire et d'accomplir la Loi de Divine.

Si un homme ne dort pas spirituellement, si sa conscience se fait entendre et qu'il refuse de suivre ce qui se fait dans le monde, s'il est affligé par ce spectacle et qu'il en souffre, il reste alors un espoir qu'il puisse se tourner vers l’Église. Nous connaissons tous des cas où des athées, même militants, se convertissent à la voie de la Vérité. A commencer par l'apôtre Paul qui ne se contentait pas de nier le Christ, Ses œuvres, Son enseignement, et qui par la suite est devenu coryphée des apôtres ! Pas simplement un croyant, un disciple, mais l'un des plus grands propagateurs du christianisme.

Dans l'Apocalypse, le Seigneur dit encore : « Mais parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, Je te vomirai de Ma bouche » /Ap. III,16/. C'est ainsi que le Seigneur parle à ceux qui sont indifférents à Son enseignement. Mais qui aujourd'hui en a conscience ? On aurait de la peine à énumérer tout ce à quoi s'intéressent nos contemporains, tout ce qui encombre leurs esprits, mais la Loi de Dieu, elle, ils l'ont oubliée. Il leur arrive de proférer de belles paroles, mais que peuvent ces paroles lorsqu'elles sont prononcées par ceux qui vivent dans le mensonge ?!

C'est ce dont nous devons nous souvenir précisément en ce jour où l’Église célèbre tous les fidèles serviteurs de Dieu. La semaine prochaine, Dieu voulant, l’Église Russe glorifiera ses propres saints. Et vous savez qu'aujourd'hui les saints russes sont plus nombreux que ceux de tout autre peuple, parce que durant les persécutions sanglantes du début du XX° siècle, notre Église a donné des millions de saints martyrs. Le peuple russe a donné au monde plus de saints que tout autre peuple ! Nous devons nous souvenir qu'ils ont versé leur sang, ont enduré de terribles tourments et que cependant ils n'ont pas renié leur foi, n'ont pas abjuré. Notre but doit être de vivre selon la foi et voyant ce qui se passe dans le monde, nous devons prier le Seigneur qu'Il nous apprenne à suivre Sa sainte Loi et à suivre l'exemple de ceux qui ont vécu selon cette Loi, l'ont réalisée et ont ici-bas glorifié Dieu Tout-Puissant. Amen.

Saint Métropolite PHILARÈTE